© SCI Archiv


90 années de travail pour la paix et la coopération internationale

Les premiers projets de volontariat

L’histoire du Service Civil International débute juste après la Première Guerre mondiale. Le premier projet de volontariat eut lieu à Verdun de novembre 1920 à avril 1921 : des personnes originaires des pays combattants s’attelèrent ensemble à la reconstruction de la France, ravagée par la guerre. Ce premier projet pour la paix, réalisé par des civils, fut organisé par le Suisse Pierre Ceresole. Par ce type de travail volontaire, il voulait s’opposer au nationalisme et au militarisme dominants et établir la paix entre les nations.

En Suisse, les premiers projets de volontariat eurent lieu durant les années 1920. Les volontaires participèrent principalement à des travaux de nettoyage après des catastrophes naturelles comme des avalanches ou des inondations. Ce type de projets servit de modèle pour la création du service civil pour les objecteurs de conscience du service militaire.
En 1936, divers groupes de volontaires s’érigèrent en branches nationales et mirent sur pied une coordination internationale sous le nom de Service Civil International (SCI).

Travailler pour la paix dans le monde entier

Après la Seconde Guerre mondiale, les activités du SCI s’étendirent à d’autres pays d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord. Des échanges de volontaires entre pays d’Europe de l’Ouest et de l’Est débutèrent dans les années 1950. Ce travail fut intensifié dans les années 1990.
Avec le temps, la forme des projets de volontariat se concrétisa. Ils devinrent des « chantiers », comme ceux organisés à ce jour par le SCI. De nouvelles thématiques firent leur apparition et prirent de l’importance : autogestion, initiative personnelle, responsabilité commune et égalité des sexes.
L’objectif n’a pas changé: fournir du travail concret pour la paix, par le fait que des personnes issues de milieux divers s’engagent ensemble pour une cause et apprennent à se connaître et à se comprendre.